Archives de catégorie : Blog

Comment travailler à Monaco ?

Monaco est une principauté caractérisée par une animation économique particulière. Le secteur tertiaire étant le plus en vue, Monaco est le lieu d’une véritable attraction pour les travailleurs de tout bord. La majorité vient du sud-est de la France à la recherche d’emplois bien rémunérés. L’offre d’emploi à Monaco est toujours disponible et le marché du travail est fortement animé. Il est question de savoir comment s’y prendre pour trouver sa place. À travers cet article, vous aurez l’essentiel des informations utiles.

Monaco : généralité

Situé dans les Alpes-Maritimes en France, Monaco est la plus petite des principautés qui est d’ailleurs totalement enclavée. Sa renommée relève essentiellement de la célébrité de son casino, de sa formidable marina, de son circuit « formule 1 » et autres. Monaco fait l’objet d’une grande attraction économique. Il accueille notamment une clientèle très huppée venant de tous les coins du monde.

Cela justifie l’engouement nourri par les demandeurs d’emploi (français) vis-à-vis de l’État princier. Les employés gagnent généralement des salaires plus élevés qu’en France. Le salaire net horaire par employé est à plus de 16 % tandis que le salaire brut médian est à 2 450 euros. Il faut néanmoins rappeler que la législation monégasque prévoit 39 heures de travail (minimum) avec des conditions précaires de contrat. Ainsi, vous pouvez être licencié sans aucun motif réel ou obtenir un CDD indéfiniment renouvelable. En ce qui concerne le travail intérimaire, il y a un grand vide juridique.

Par ailleurs, l’impôt sur le revenu français est appliqué aux travailleurs non-monégasques. Le gouvernement de la principauté offre des conditions favorables pour les investisseurs en vue de promouvoir les activités économiques. Les entreprises peuvent ainsi profiter de plus de 25 % de chiffre d’affaires réalisé en dehors du territoire. On note également une absence d’imposition directe sur toute autre activité à l’exception des entreprises spécialisées dans la perception des revenus sur la propriété intellectuelle. Celles-ci sont soumises à un impôt de 33,33 % sur les bénéfices.

Monaco : domaines professionnels recherchés

Afin d’optimiser votre chance d’employabilité sur le marché d’emploi à Monaco, il est important d’avoir une idée des secteurs d’activité qui suscitent d’intérêt. Cette principauté est en pleine phase de relance des activités économiques après la crise sanitaire mondiale relative au Covid-19. Les offres sont en hausse actuellement avec une prédominance de certains domaines d’activités.

Il s’agit en occurrence des métiers qui relèvent du juridique (juriste, avocat, huissier, notaire et autres). Il s’en suit les domaines du BTP, de la restauration et de l’hôtellerie. La demande est également importante en ce qui concerne les spécialistes des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il en est de même pour les professionnels qui exercent dans le numérique et ceux du domaine de la banque. La principauté souffre d’un déficit considérable en main-d’œuvre qui n’occasionne cependant pas la complaisance de la part des recruteurs qui sont d’ailleurs très exigeants.

Comment gérer l’habitation ?

Trouver une location à la portée de sa bourse est une véritable équation à résoudre à Monaco en raison des coûts élevés de loyer. Au cas où vous désirez avoir votre propre bien immobilier, vous devez investir 53 563 euros / m2. Il s’en déduit alors que vivre au sein de la principauté est un luxe que ne peut s’offrir un salarié au revenu médian. L’alternative est de demander les logements de fonction aux employeurs. Autrement, demandez une indemnité de logement.

Il est enfin possible de prospecter via l’Internet ou les agences immobilières afin de trouver une habitation convenable. Les ressortissants français préfèrent revenir chez eux en France après la journée de travail. D’autres préfèrent se loger au sein des communes voisines.

Comment fonctionne une agence d’interim ?

Vous êtes à la recherche d’un emploi et vous souhaitez varier les missions ? Vous fuyez la monotonie et vous souhaitez développer une expérience professionnelle substantielle ? Dans un monde professionnel en constante évolution, vous voulez vous forger une bonne capacité d’adaptation ? Vous avez besoin de flexibilité pour gérer d’autres obligations dans votre vie ? L’intérim est fait pour vous ! Disposant de nombreux avantages, tant pour les entreprises que pour les salariés, découvrez dès maintenant les étapes de fonctionnement d’une agence d’intérim à Monaco. De l’inscription au contrat, dans notre agence de travail temporaire, nous mettons à votre disposition un grand nombre d’offres pour que vous puissiez trouver le poste qui correspond à vos attentes.

Quel est le rôle en résumé d’une agence d’interim ?

L’agence d’intérim a plusieurs appellations : agence de travail temporaire, agence d’emploi ou encore agence de placement. Que veut dire intérim ? C’est un terme issu du latin, signifiant « intervalle » ou « en attendant », c’est-à dire une activité temporaire. Cependant, peu importe le nom donné à une agence d’intérim, la mission, elle, reste la même : premièrement, nous recherchons le profil idéal de salarié pour chaque type mission. Nous nous basons sur l’expertise de notre agence et les exigences des entreprises. Puis, nous effectuons les entretiens d’embauche pour recruter le salarié intérimaire adapté, pour une période de durée déterminée. Celui-ci peut dès lors offrir ses services à l’entreprise, qui ponctuellement a besoin d’une force de travail supplémentaire.

En somme, le fondement de notre métier réside dans la relation tripartie que nous établissons entre notre agence, le candidat et l’entreprise. Notre rôle est de connecter de la façon la plus congruente possible, grâce à une solide expérience et expertise, les compétences et aspirations de nos candidats et les missions précises offertes par une entreprise.

 Le fonctionnement d’une agence d’intérim pour l’entreprise et le salarié

Pour l’entreprise, faire appel à une agence d’intérim permet de suppléer ou de renforcer la capacité de ses ressources humaines. Notre agence s’occupe de la rédaction de l’offre d’emploi, sa diffusion, la sélection des CV, et les entretiens des candidats. De plus, nous disposons également de notre propre carnet d’adresse de candidats fiables, ce qui accélère la procédure. Enfin, l’agence d’intérim s’occupe de la rédaction du contrat de travail, avec toutes les informations nécessaires de durée, motifs d’embauche, salaire…

Pour le salarié, la recherche d’emploi est pareillement facilitée et accélérée. En effet, l’inscription est rapide et nous disposons de nombreuses offres dans le domaine de l’hôtellerie et la restauration, de l’événementiel, les travaux Maritimes, le bâtiment, ou encore dans le tertiaire. Pour rejoindre notre agence, nous avons besoin de votre CV et des informations sur votre identité, lieu de résidence, informations bancaires et de sécurité sociale, etc. Toutes ces informations seront nécessaires pour établir votre contrat.

Notre équipe prendra en charge votre dossier, afin de vous proposer des offres correspondant à vos attentes en termes de poste, de zone géographique, de rémunération et de disponibilité. Nous serons de plus à votre écoute pour toute question au cours de votre mission dans l’entreprise.

Comment fonctionne le contrat dans une agence d’interim?

Notre agence d’intérim établie des contrats tripartie entre l’agence, l’intérimaire et l’entreprise. Ce contrat indique la durée et le motif de l’embauche, s’il y a une période d’essai, la qualification de profession de l’intérimaire, le détail du salaire et des primes, et si ce contrat ouvre la possibilité d’un CDI.

En quoi le contrat d’intérim est-il différent du CDD ?

Le CDD s’établie entre 2 parties, l’employé et l’entreprise. En ce qui concerne l’intérim, d’un côté notre agence signe un contrat de mise à disposition avec l’entreprise. Cela nous permet de rechercher pour la société les meilleurs candidats pour la mission qu’elle propose. Et de l’autre côté, notre agence signe un contrat de mission avec le salarié intérimaire. Pour le salarié, ce n’est donc pas l’entreprise, mais bien notre agence qui est son employeur. C’est donc nous qui vous remettrons vos fiches de paie et effectuerons le versement de votre salaire.

Par ailleurs, en intérim la période d’essai est bien plus courte. Au plus 5 jours, alors qu’elle peut aller jusqu’à 1 mois avec le CDD. La durée maximum du contrat est en intérim entre 9 ou 24 mois selon les situations. En CDD, 18 mois est la durée maximum habituelle. Cependant, certaines exceptions peuvent prolonger la durée du CDD jusqu’à 5 ans maximum comme pour les entraîneurs sportifs par exemple.

Comment s’inscrire dans une agence d’intérim ?

La plupart des personnes qui recherchent un travail s’inscrivent habituellement dans une agence de travail temporaire par différents moyens : les réseaux sociaux, les sites d’emploi, le réseau personnel, les salons et les forums… En vous inscrivant dans une agence d’intérim, vous pourriez bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour vous guider dans tout le processus de recherche. Expérimenté ou pas, vous pourriez trouver facilement et rapidement le poste qui vous convient. Découvrez les démarches à réaliser.

Se rendre dans une agence d’intérim

Lors de votre inscription en agence interim à Monaco, vous n’aurez pas besoin d’une lettre de motivation dans la plupart des cas. Il vous suffit d’apporter votre CV accompagné d’autres documents. Comme dans tous les cabinets de recrutement, un(e) conseiller(ère) va vous accueillir et vous expliquer toutes les démarches à faire et les documents à fournir. Ce professionnel va réaliser un entretien individuel avec vous.

Faire bonne impression

La première impression est toujours importante. En cas de rendez-vous, assurez-vous d’arriver à l’heure avec une bonne présentation. À elle seule, cette dernière délivre un message. Veillez à ce qu’elle soit bien soignée et adaptée au poste visé.

L’entretien individuel

Prenez le temps de préparer votre entretien en essayant de présenter vos expériences, vos compétences, vos formations et vos qualités personnelles. Cette présentation devrait se faire en trois minutes au maximum.

Faire un entretien individuel

L’entretien individuel est l’occasion pour un candidat de faire un échange avec l’agence d’intérim. Quel que soit le poste convoité, il est nécessaire de parler de votre parcours professionnel. En plus de briser la glace, ce sujet va orienter le chargé d’affaires dans l’entretien individuel.

Le but de l’entretien est de permettre au recruteur de cerner les critères de l’emploi que vous recherchez, dont :

  • les postes recherchés en priorité ;
  • la localisation géographique ;
  • le secteur d’activité ;
  • les horaires (journée, nuit, plein temps, mi-temps) ;
  • le type de contrat (CDI-TT, CDI, CDD…) ;
  • les prestations salariales.

De votre côté, réfléchissez bien à l’avance à ce dont vous avez réellement besoin (poste, conditions de travail, contrat de travail…).

Lorsque votre dossier d’inscription est finalisé, l’agence en intérim va envoyer votre candidature aux entreprises correspondant au poste que vous recherchez. Tout au long de la recherche d’emploi, votre conseiller va vous accompagner.

Fournir les documents nécessaires pour l’inscription

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour vous inscrire dans une agence d’intérim.

Passer par des sites spécialisés

Pour vous inscrire, il vous suffit d’ajouter votre candidature (CV) sur le site de l’agence. Certaines agences vous demandent juste de créer votre profil en indiquant vos cordonnées, vos formations, vos expériences professionnelles, votre localisation… À condition que votre profil corresponde à l’offre à laquelle vous avez envoyé votre candidature, vous serez contacté par les consultant(e)s ou les chargés d’affaires de l’agence d’intérim. Vous pouvez ensuite constituer votre dossier.

Se rendre directement dans une agence d’intérim

Dans une agence d’intérim, vous serez reçu par un consultant ou un chargé d’affaires qui va vous aider à constituer votre dossier intérimaire. Répondant à des obligations légales, les documents que vous devez réunir sont :

  • papiers d’identité : titre de séjour valide (autorisation de travail), carte nationale d’identité, carte vitale, justificatif de domicile, RIB, carte BTP (s’il y en a) ;
  • preuves de vos compétences : diplômes, CV, permis de conduire, habilitations, certifications ;
  • documents professionnels : dernier contrat de travail, trois dernières fiches de paie, certificat de travail, documents de visite médicale du travail.

Selon le métier que vous souhaitez exercer, le consultant va vous préciser les documents indispensables pour créer votre dossier d’inscription. Vous devez fournir un casier judiciaire si vous postulez pour des postes dits « de confiance ». À part les permis de conduire, les chauffeurs doivent fournir leur carte conducteur.